Photo/bourget/galerie_maquettes/P1080901.jpg

Perspective salle des maquettes
Par transparence, on peut distinguer l'alignement de vitrines.
Au premier plan, observez la structure métallique de ce triplan.
Auteur : Haju
Prise le 27/11/2010, à 17h 02min 50s, avec un Panasonic DMC-TZ5.

/\-\/


Photo/bourget/galerie_maquettes/P1080902.jpg

Caudron G4
Maquette d'un Caudron G4, bimoteur, biplan, bipoutre mais ... quadri-dérive. Il est directement dérivé du monomoteur G3
Premiers vols en 1915, il fut d'abord utilisé comme bombardier, mais suite à des pertes trop nombreuses, il fut relégué à la reconnaissance, puis à la formation au vol bimoteur.
Construit à 1384 exemplaires, il fut le premier "véritable" bimoteur, c'est à dire le premier capable de poursuivre un vol avec un seul des deux moteurs en fonctionnement.
Auteur : Haju
Prise le 27/11/2010, à 17h 04min 32s, avec un Panasonic DMC-TZ5.

/\-\/


Photo/bourget/galerie_maquettes/P1080904.jpg

Eole d'Ader
Maquette de l'Eole de Clément Ader. Il s'agit du premier avion à avoir quitté le sol. Inspiré d'une chauve-souris, d'une envergure de 13m70, l'appareil pesait 252kg au décollage, il était propulsé par un moteur à vapeur 4 cylindres de 20ch qui entrainait une hélice, et faisait battre "modérément" les ailes.
Il aurait parcouru 50m à une altitude de 20cm (!) en octobre 1890.
Auteur : Haju
Prise le 27/11/2010, à 17h 04min 53s, avec un Panasonic DMC-TZ5.

/\-\/


Photo/bourget/galerie_maquettes/P1080905.jpg

Endécaplan
Curieuse maquette équipée de 11 ailes, reflet d'une époque où l'on croyait que plus il y avait d'ailes, mieux c'était.
Auteur : Haju
Prise le 27/11/2010, à 17h 05min 08s, avec un Panasonic DMC-TZ5.

/\-\/


Photo/bourget/galerie_maquettes/P1080906.jpg

Hélicoptère Ponton D'Amecourt
Modèle original de 1863. Deux hélices contrarotatives propulsées par un moteur à vapeur.
Auteur : Haju
Prise le 27/11/2010, à 17h 05min 33s, avec un Panasonic DMC-TZ5.

/\-\/


Photo/bourget/galerie_maquettes/P1080907.jpg

Hélicoptère Ponton D'Amecourt (légende)
Appareil original.
France, 1863

Machine de laboratoire, cet hélicoptère à deux hélices superposées tournant en sens inverse est actionné par un moteur à vapeur à deux cylindres réalisé par M. Joseph, horloger mécanicien à Arras. Cette machine est le premier objet connu où l'on utilise l'aliminium. La chaudière et le bâti sont réalisés en ce métal. En 1863, essayé sur le plateau d'une balance, l'appareil mis en fonctionnement s'allégea rompant ainsi l'équilibre en sa faveur.
Poids à vide : 2,175kg
Auteur : Haju
Prise le 27/11/2010, à 17h 05min 39s, avec un Panasonic DMC-TZ5.

/\-\/


Photo/bourget/galerie_maquettes/P1080908.jpg

Avions allemands seconde Guerre Mondiale
Au centre, le Messerschmitt Me-323 Gigant, héxamoteur de 43m d'envergure capable de transporter 100 hommes ou 15T. Il s'agit en fait d'une version motorisée du planeur de transport Me 321, ce dernier demeure toujours le plus gros planeur du monde.
De droite à gauche : Junkers Ju-88, Bf-110, Ju-87 "Stuka", et sous l'aile du Me-323 un Dornier Do-335 (chasseur bimoteur push-pull)
Auteur : Haju
Prise le 27/11/2010, à 17h 06min 18s, avec un Panasonic DMC-TZ5.

/\-\/


Photo/bourget/galerie_maquettes/P1080910.jpg

Chance Vought F4U "Corsair"
Le Corsair, rendu célèbre par la série télévisée "Les Têtes Brûlées", est un chasseur embarqué dont le premier vol date de 1940. Produit à plus de 12500 exemplaires jusqu'en 1952, il servit sous de nombreux drapeaux, dont l'aéronavale française. En France il servit jusqu'en 1964, au Honduras et au Salvador jusqu'en 1968.
Parmis ses particularités, nous noterons l'aile caractéristique en "W", repliable après la cassure pour gagner de la place sur les portes-avions.
Auteur : Haju
Prise le 27/11/2010, à 17h 07min 09s, avec un Panasonic DMC-TZ5.

/\-\/


Photo/bourget/galerie_maquettes/P1080911.jpg

Nez d'un planeur en bois
Auteur : Haju
Prise le 27/11/2010, à 17h 08min 14s, avec un Panasonic DMC-TZ5.

/\-\/


Photo/bourget/galerie_maquettes/P1080912.jpg

Avion de vol libre
Avion de vol libre propulsé par un moteur en caoutchouc.
Une fois l'hélice arrêtée, les pales se replient dans le lit du vent. La traînée est ainsi réduite et le vol plané allongé.
Notez la disposition particulière de ce fuselage de section carrée.
Auteur : Haju
Prise le 27/11/2010, à 17h 08min 43s, avec un Panasonic DMC-TZ5.

/\-\/


Photo/bourget/galerie_maquettes/P1080915.jpg

Maquette convertible - Fairey Rotodyne
Voici sans doute une maquette de soufflerie d'un projet d'appareil convertible. Décollage vertical, puis inclinaison progressive à 90° des moteurs pour prendre de la vitesse et devenir "avion". Procédure inverse pour l'atterrissage.
A droite, en blanc, gris et bleu, le Fairey Rotodyne dont l'unique exemplaire fit ses premiers vol en 1957. Savant mélange d'hélicoptère, d'autogyre et d'avion, il pouvait décoller et atterrir à la verticale et transporter 50 personnes. Réussite technologique, le projet fut pourtant abandonné en 1962.
Auteur : Haju
Prise le 27/11/2010, à 17h 11min 14s, avec un Panasonic DMC-TZ5.

/\-\/


Photo/bourget/galerie_maquettes/P1080916.jpg

Premières voilures tournantes
Auteur : Haju
Prise le 27/11/2010, à 17h 11min 30s, avec un Panasonic DMC-TZ5.

/\-\/





Free web hostingWeb hosting visiteurs depuis le 20/01/2010.